Le Conseil d’Etat rejette les recours des associations…

  • l’ensemble des lieux de culte demeurent ouverts ;
  • les fidèles peuvent y participer aux enterrements et aux mariages dans la limite respective de 30 et 6 personnes, mais également s’y rendre pour y exercer le culte à titre individuel, en particulier à l’occasion de leurs autres déplacements autorisés ;
  • les ministres du culte peuvent librement y participer à des cérémonies religieuses, notamment pour en assurer la retransmission, et y recevoir individuellement les fidèles, de même qu’ils peuvent se rendre au domicile de ceux-ci.

► Lire les commentaires à chaud de Guillaume d’Alançon, sur le Salon Beige.