La chorale

chorale_sainte_colombe1Tout le monde, ou presque, est capable de chanter ! Il suffit d’être persévérant et d’accepter de se former. Notre chorale a besoin de chanteurs si vous voulez que continue la louange chantée que nombre d’entre vous apprécient. Vous le savez, avant d’être une musique extérieure, le chant liturgique est une lumière intérieure, un commentaire des paroles sacrées, qui doit conduire les âmes dans la contemplation de ce que les mots ont été insuffisants à exprimer.

chorale1Ci-contre, festival de chant grégorien d’Aulnay-de-Saintonge le samedi 7 mai 2016 où notre schola était présente. C’était la seule chorale parmi celles qui se sont produites à interpréter chaque semaine la prière chantée de l’Église dans le cadre liturgique où elle est née.
L’hymne à saint Jean-Baptiste est ici chantée avec la Schola Josquin-des-Prés de Poitiers.

Nos répétitions se déroulent tous les mercredis à 17h45, en la salle Notre-Dame, à l’étage.
Le chapelet médité est précédemment récité à 17h15 dans l’église.

Et nous répétons tous les dimanches et les jours de fête à 10h30 au même endroit avant la messe de 11h.

N’hésitez pas à nous contacter au 05 46 95 08 82 ou en nous adressant un courriel (lajard17@orange.fr) pour de plus amples informations. Nous vous remercions par avance.

Blason de villemontée

Le pape saint Pie X fondait de grands espoirs de sanctification et de rénovation spirituelle sur la restauration du chant grégorien qu’il a entreprise au début du vingtième siècle. Car, en voulant rétablir dans sa pureté native le chant de saint Grégoire, et en voulant le remettre en honneur dans la sainte liturgie, c’est bien une restauration spirituelle qu’il avait en vue – tout restaurer en Jésus-Christ ! – plus encore qu’une déjà précieuse restauration esthétique.

Dans sa pensée, le chant grégorien n’est pas un ornement surajouté qui flatte l’oreille et rend agréables les cérémonies liturgiques, mais c’est un puissant instrument de la grâce divine, qui établit les âmes dans la paix, la piété et le recueillement, qui révèle les profondeurs de l’amour de Dieu et fait retentir au fond des cœurs un puissant appel à la sainteté.

Il faut bien avouer que cette espérance a été déçue, au moins en partie, parce qu’on n’a pas compris l’esprit que saint Pie X insufflait à sa réforme, ou qu’on ne l’a pas pris au sérieux. Nous devons tout au moins en tirer la leçon et voir dans la pratique du chant grégorien l’occasion de croître dans l’esprit de prière et de contemplation.

C’est ce à quoi nous vous convions en vous invitant à venir nous rejoindre…

Alors, à bientôt !

Et …sursum Corda in cantu gregoriano…!

emission_radio_neume_animes

Laisser un commentaire